Nigeria : Ban Ki-moon valide une intervention contre Boko Haram

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, adhère à la décision de l’Union Africaine de lancer ne intervention contre le groupe terroriste nigérian Boko Haram.

Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations Unies est d’accord pour une intervention contre le groupe terroriste Boko Haram. Ce samedi 31 janvier 2015, il a salué la volonté de l’Union Africaine de créer une force régionale de lutte contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram.

« Je salue la décision de l’UA et des pays de la région d’établir une force multinationale contre Boko Haram », a-t-il indiqué en marge d’un sommet de l’Union Africaine. Cette déclaration du Secrétaire général de l’ONU intervient après la décision prise, dans la nuit de jeudi à vendredi, par le Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine d’envoyer des hommes pour contrer l’avancée inquiétante de la secte Boko Haram. En effet, l’Union Africaine a appelé à la création d’une force militaire régionale forte de quelque 7500 hommes pour contrer le groupe terroriste.

Depuis 2009, Boko Haram poursuite ses offensives meurtrières au Nigeria. Non content de semer la peur au Nigeria, le groupe terroriste a étendu ses tentacules au Cameroun voisin où il a fini par créer la psychose. Sentant ce groupe devenir de plus en plus dangereux, surtout lorsqu’il a rasé la ville nigériane de Baga, le Président tchadien, Idriss Déby a eu la diligence de déployer son armée pour aller « reconquérir la ville assiégée ».

Une initiative qui a eu la bénédiction de l’Union Africaine, puisque l’organisation panafricaine a décidé de déployer toute une armada pour contrer la progression de ce groupe dirigé par le redoutable Abubakar Shekau.