Nigeria : 30 blessés, 23 bâtiments détruits dans une explosion

L’agence de gestion des urgences de l’État de Lagos (LASEMA) a indiqué que 30 personnes ont été blessées dans l’explosion, qui s’est produite à Iju Ishaga, jeudi, tandis que des maisons et des véhicules ont également été détruits dans l’explosion.

Faisant le point sur l’incident, Femi Oke-Osayintolu, directeur général de LASEMA, a déclaré que l’explosion avait été causée par un pétrolier transportant du gaz. « Il a été confirmé qu’un pétrolier GPL de 30 tonnes, exploité par Mana Gas Ltd, était impliqué dans une explosion, qui a détruit plusieurs véhicules, un centre d’événements X et Y et un marché de planches dans l’axe mentionné ci-dessus. Les intervenants ont découvert qu’un dispositif d’étanchéité compromis par le conducteur du camion, avait conduit à des fuites graduelles, qui se sont ensuite enflammées lorsque les pneus ont éclaté», a-t-il déclaré.

Le porte-parole de l’agence, Nosa Okunbor, a également déclaré que l’incendie avait été totalement éteint aux environs de 19h heure locale (20 heures GMT). Aucun décès n’a été enregistré dans l’incident. L’agence a révélé que les 30 personnes blessées se composent de 20 hommes adultes et 10 femmes adultes.

« Un nombre total de 15 véhicules et 23 bâtiments ont également été touchés, dont un centre d’événements, une église, des bâtiments résidentiels et commerciaux », a ajouté le responsable. M. Nosa a confié en outre qu’« un exercice d’amortissement est en cours sur les lieux ».

Cette deuxième explosion intervient au lendemain de celle qui avait fait au moins 23 personnes, dont des écoliers du primaire, dans la ville de Lokoja, au centre du Nigeria. Le camion qui aurait subi une défaillance des freins, s’est écrasé au milieu d’autres véhicules et a explosé près de l’école polytechnique d’État de Kogi.