Nigeria : 21 disparitions et seulement 2 survivants dans un naufrage

Ce dimanche 5 juillet, un bateau a sombré sur la rivière Benue située au centre du Nigeria. Vingt-et-une personnes sont pour le moment introuvables après ce drame confirmé par la police de l’Etat de Benue.

Le drame qui s’est déroulé ce dimanche au Nigeria a pu faire une vingtaine de morts. Selon Catherine Anene, porte-parole de la police de Benue, le bateau se dirigeait vers Makurdi, le chef-lieu de l’Etat de Benue lorsque le drame est survenu. L’embarcation comptait à son bord 23 passagers dont seulement deux ont pu être sauvés par la police maritime. Le déploiement rapide d’une mission de sauvetage a été salutaire pour les deux rescapés. L’enquête a permis de conclure que les passagers étaient en majorité membres d’une église locale participant à une conférence.

Plusieurs naufrages qui posent question

Les autorités nigérianes sont à pied d’œuvre pour que les causes de cet accident soient rapidement identifiées. En effet, ce naufrage survient quelques jours après un autre qui s’était produit près de Lagos. Il s’agissait d’un ferry naviguant vers Lagos avec cette fois aussi plus d’une vingtaine de personnes à son bord. Le bilan a été alors de 6 morts et 14 rescapés. Un des passagers restant d’ailleurs introuvable à ce jour.

Les naufrages sont malheureusement légion courante en Afrique. Un mois plus tôt au Mozambique, 13 personnes avaient perdu la vie lors de circonstances similaires dans le nord du pays. Au large des côtes tunisiennes quelques jours plus tard, 52 migrants provenant majoritairement d’Afrique subsaharienne sont morts noyés. En août 2019, cent personnes disparaissaient suite à un naufrage au Cameroun et en République démocratique du Congo plusieurs drames interviennent chaque année. Cette liste non exhaustive de naufrages pousse à s’interroger sur les conditions dans lesquelles ont lieu ces voyages en bateaux et l’absence de respect des normes de sécurité.