Niger : un poste de police prit d’assaut dans le Gourma

Un policier a trouvé la mort suite à une attaque au soir du 28 décembre dernier. L’incident s’est déroulé dans le Gourma, à proximité du site d’orpaillage artisanal de Komabangou, au Niger. La vague d’insécurité inquiète les habitants.

Un groupe composé d’assaillants non encore identifiés a pris d’assaut le poste de police de Komabangou, au Niger, le 28 décembre dernier. Après avoir commis ce forfait, le groupe a pris la fuite en direction de la frontière du Burkina Faso. Selon le préfet Moussa Mossi Djibo, qui s’est rapidement rendu sur les lieux, « le poste a été attaqué dans le Gourma, au niveau du village de Komabangou, créé pour la recherche d’or. Donc, pour gérer les petits conflits qui peuvent naitre, le département de Téra a créé un poste de police. C’est ce poste qui a été attaqué par des éléments non identifiés ».

Une contre-attaque mortelle

Les policiers en faction dans le poste ne sont pas restés les bras croisés face aux assaillants. Ils ont riposté avec toute la puissance de feu à leur disposition, ce qui n’a pas manqué de causer des pertes en vies humaines. L’ennemi a enregistré des pertes et pas des moindres, mais un policier a également trouvé la mort. Les assaillants restants ont ensuite battu en retraite en enfourchant des motos trouvées dans les environs. Les policiers n’ont pas pu enclencher la poursuite, car les hors-la-loi ont bien pris soin de mettre le feu à leur véhicule d’opération.

A en croire le préfet, les forces de l’ordre sont bien déterminées à combattre la vague d’insécurité naissante à proximité de ce site d’orpaillage de Komabangou.