Niger : prise en charge des premiers cas de Covid-19 et mise en quarantaine à l’hôtel Gawèye

Hôtel Gawèye de Niamey au Niger

La progression de la pandémie du Coronavirus sur le continent africain est de plus en plus importante. L’Organisation Mondiale de la Santé fait mention de quelques 1 400 contaminations, principalement au Maghreb, en Afrique du Sud et au Burkina Faso. Le Niger a lui aussi enregistré ses premiers cas.

Le confinement et la prise en charge des cas de Coronavirus est chose effective entre les murs de l’hôtel Gawèye de la capitale nigérienne. L’établissement a été réquisitionné par les autorités nigériennes pour accueillir les personnes en quarantaine lorsque le deuxième cas a été confirmé à Niamey. Le sujet de 51 ans d’origine italienne et employé d’une ONG internationale était arrivé au Niger le 28 février dernier. C’est le second cas positif du pays dont le premier est suivi à l’hôpital de référence de Niamey. Le ministre en charge de la Santé publique a fait savoir que leur état est stable. Toutes les personnes ayant été en contact avec les cas positifs de Coronavirus ont été identifiées et également transférées pour être placées en quarantaine à l’hôtel Gawèye.

Plusieurs mesures supplémentaires mises en application

Pour maîtriser la propagation du virus, le gouvernement s’est assuré de la prise de plusieurs autres dispositions complémentaires. La suspension des audiences a été décrétée dans le secteur de la Justice jusqu’à la date du 25 mars. Aucune visite dans les maisons d’arrêt n’est autorisée pendant les trois prochains mois et la fermeture des gares routières sera effective pour une semaine. Bien que l’interdiction d’attroupements de plus de 50 personnes soit déjà de mise, bon nombre de chefs religieux musulmans conduisent toujours les prières collectives dans la capitale nigérienne.

Les pharmacies quant à elles observent une pénurie des masques et gels. Face à cela, le ministre de la Santé publique rassure que la production nationale viendra sous peu satisfaire la demande.