Niger : Hama Amadou revient au pays, un deal avec Mahamadou Issoufou ?

Hama Amadou

Après trois ans passés loin de son pays, l’opposant Hama Amadou est rentré au Niger, ce jeudi 14 novembre 2019 sans être nullement inquiété. Suffisant pour qu’un deal avec le chef de l’Etat Mahamadou Issoufou soit évoqué. Pour rappel, l’ancien président de l’Assemblée nationale avait écopé d’une peine d’un an de prison ferme. Il était impliqué dans un dossier de trafic international supposé de bébés.

On se rappelle encore de l’évacuation vers la France de l’ancien leader de l’opposition, Hama Amadou, en 2016 alors qu’il purgeait sa peine. L’homme est de retour au Niger depuis peu et l’une de ses premières actions a été de se recueillir sur la tombe de sa mère avant de rentrer chez lui. Outre la douleur liée à la perte de son parent, il semblerait également que l’homme ait des ambitions politiques. C’est Omar Hamidou Tchiana, un opposant ayant voyagé à ses côtés, qui l’a déclaré : « Il veut participer au dialogue politique avec la classe politique ».

Vers une course au pouvoir ?

Même si de nombreux proches de l’homme se prononcent quant à ses ambitions politiques, Hama Amadou ne fait pourtant aucune déclaration allant dans ce sens. Aucun discours, aucun meeting ne vient confirmer les rumeurs. Une personne proche de son entourage a laissé entendre qu’il souhaite se recueillir, pendant une quarantaine de jours, à cause de la disparition de sa mère. Mais au cours de rencontres organisées avec la diaspora du Niger au Ghana et en Turquie, Hama Amadou avait déjà déclaré qu’il s’engagerait dans la campagne électorale de 2021.

Les interrogations vont bon train quant à la stratégie de l’ex-président de l’Assemblée nationale du Niger. Il ne semble pas non plus être inquiété par la justice concernant l’affaire dans laquelle il était impliqué. Doit-on sous-entendre un pacte qu’il aurait signé avec le chef de l’Etat Mahamadou Issoufou ? Rien n’est moins sûr.