Niger : douze morts dans une double attaque de Boko Haram


Lecture 1 min.
Le groupe terroriste Boko Haram
Le groupe terroriste Boko Haram

Au Niger, douze civils ont été tués dans une double attaque attribuée au groupe terroriste Boko Haram, dans la région de Diffa.

Nouvelle attaque terroriste au Niger où douze civils ont été tués dans le village de Nguigmi, région de Diffa, en direction du lac Tchad. La première attaque, perpétrée mardi soir par deux femmes kamikazes qui ont actionné leur charge, a eu lieu au moment même où des hommes armés  déclenchaient un assaut contre un autre quartier de la même localité.

La première femme a déclenché sa charge devant un policier en faction, sans faire de victime. Quant à la seconde kamikaze, elle a réussi à infiltrer la caserne pour se réfugier dans un hangar où elle a déclenché sa charge explosive, tuant quatre personnes, dont deux enfants. Parallèlement, des hommes armés ont ouvert le feu sur un camp de déplacés, tuant quatre personnes par balle, tandis que quatre autres civils ont péri dans l’incendie de leur maison.

Ces actes, selon des sources sécuritaires, ont été posés par des combattants du groupe terroriste Boko Haram.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter