Nicolas Sarkozy se met l’Algérie à dos

En visite ce lundi en Tunisie, l’ex-Président français Nicolas Sarkozy a provoqué la polémique en comparant l’Algérie à la Libye.

Nicolas Sarkozy a irrité l’Algérie. En effet, l’ancien président français, en visite en Tunisie, a comparé l’Algérie à la Libye par ses mots : « La Tunisie est frontalière avec l’Algérie, avec la Libye , ce n’est pas nouveau, vous n’avez pas choisi votre emplacement, l’Algérie qu’en sera t-il dans l’avenir, de son développement, de sa situation ?»

En comparant l’Algérie à la Libye, Nicolas Sarkozy s’est attiré les foudres des Algériens. Le site algérien d’information générale TAS a évoqué un dérapage de l’ex-Président français. Le site va même jusqu’à se demander si Nicolas Sarkozy considère que le malheur de l’Algérie soit lié à sa position géographique.

Sur les réseaux sociaux, la polémique enfle. Certains internautes font part de leur colère à l’égard de Nicolas Sarkozy. « Je suis choquée par ces propos », martèle un internaute sur Twitter. Certains se demandent si ces propos vont avoir un impact sur les relations entre la France et l’Algérie. C’est le cas de David Thomson, un internaute qui s’interroge : « L’ancien Président Nicolas Sarkozy va t-il relancer les tension diplomatiques avec Alger après ses propos à Tunis ? ». Pour d’autres Nicolas Sarkozy n’a de leçon à donner à personne car c’est lui qui a mis le feu en Libye.

En juin dernier, l’ex-Président français avait déjà créé la polémique en Algérie lors d’un voyage au Maroc en qualifiant le royaume chérifien de « maillon fort du Maghreb et du monde arabe ». Une déclaration qui n’était pas du goût des Algériens en rivalité perpétuel avec le Maroc.