Nicolas Sarkozy au Gabon

Le président français Nicolas Sarkozy est arrivé au Gabon ce mercredi, pour une visite privée de quelques heures, avant de s’envoler jeudi pour Kigali, au Rwanda. Au programme: la rencontre du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba et des leaders de l’opposition.

Notre correspondant au Gabon

Nicolas Sarkozy, le président français, a été accueilli à sa descente d’avion ce matin par son homologue gabonais Ali Bongo et une foule de plusieurs centaines de personnes rassemblées à l’aéroport de Mvengué, au coeur du fief régional de la famille Bongo (Sud-Est).

Après s’être inclinés devant la tombe de l’ancien président gabonais, Omar Bongo Ondimba, décédé en juin dernier à Barcelone, les deux chefs d’Etat devraient s’entretenir en tête-à-tête avant de visiter le Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF) puis de prendre la direction de la capitale, Libreville.

Selon des sources officieuses, le président français devrait rencontrer pendant ce court séjour non seulement les autorités de Libreville, mais également certains leaders de l’opposition. Les mêmes sources avancent surtout le nom du président de l’union du peuple gabonais (UPG), Pierre Mamboundou, lequel serait déjà prêt à assumer les fonctions de vice-président de la République.

Au-delà des spéculations, il est évident que cette visite participera au renforcement et au réchauffement de la coopération et de l’amitié franco-gabonaise, laquelle à pris un coup de froid au cours des dernières années de règne d’Omar Bongo. Notamment suite à des reconductions aux frontières musclées d’étudiants gabonais en France, et ce qui au Gabon a été considéré comme le lynchage médiatique du défunt président par les médias français (affaire des biens mal acquis).

Les nouvelles autorités de Libreville devraient également profiter de l’arrivée du numéro 1 français à Libreville pour essayer d’asseoir leur légitimité vivement contestée par certains leaders de l’opposition.