Ngou djang wolof ! – ou la leçon de wolof sur le Net.

Le wolof est la langue nationale la plus parlée au Sénégal. Raison de plus pour que nous apprenions à la parler via…le Web !

Le grand rêve de votre vie, c’est d’apprendre le wolof ! Eh bien c’est maintenant quasiment chose faite. Grâce à qui ? A Internet bien sûr ! De chez vous, bien calé dans une chaise confortable devant votre écran et muni d’enceintes, vous irez allègrement sur le site d’Afroweb à la rencontre du wolof.

C’est que vous serez bien pourvu. De fait, on vous apprendra à prononcer comme il se doit l’incontournable  » nanga def  » (Ndlr :  » Naka nga def  » : comment ça va ?). Il suffit d’avoir le logiciel Média Player sur votre ordinateur. Vous apprendrez aussi quelques notions de grammaire wolof. Les verbes d’état, la phonétique, la formation des différents temps n’auront plus aucun secret pour vous.

Le wolof, accessible à tous

Par ailleurs, il est bien d’avoir quelques points de repères quand on s’attaque à une langue. Sachez que le wolof en la matière ne manque pas d’attraits. Tous les pronoms personnels commencent par un  » D « . Un bon moyen mnémotechnique. Fini les irrégularités ! Les verbes ont une forme invariable à toutes les personnes.  » Dinaa dem « (je pars ) ou  » dinga dem  » (tu pars ), ça ne change vraiment pas grand chose! Si vous êtes un élève sérieux et déterminé, vous devriez pouvoir bredouiller quelques mots.

Néanmoins, pauvres débutants que vous êtes, un dictionnaire sera à votre service pour tout manque de vocabulaire. Si nous constatons que vous faites des progrès, nous vous apprendrons peut être une autre langue africaine. Pour l’instant s’atteler au wolof sera votre devoir de rentrée.