Nelson Mandela sera représenté par le sculpteur Ousmane Sow

Le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow a promis, à Paris, de réaliser une oeuvre représentant l’ancien président sud-africain Nelson Mandela. Il a évoqué aussi le projet de sculpter un portrait du boxeur Mohamed Ali. Une façon d’exprimer « un cri révolte » face à l’injustice.

« Le président Mandela est un homme qui m’a marqué et qui a marqué son siècle. Je suis en train de travailler à la réalisation d’une sculpture le représentant », a affirmé M. Sow lors d’une conférence publique organisée à Paris par le musée Quai Branly, dans le cadre du cycle « Les rapports entre les artistes et le corps ». « Je compte également sur le même registre consacrer une oeuvre à Mohamed Ali. Pour ces personnages, mes créations n’auront pas à dialoguer entre elles. Chaque oeuvre se suffit à elle-même », a poursuivi le sculpteur sénégalais.

Il est revenu sur les sources d’inspiration de sa création artistique, expliquant que certains thèmes traduisent sa révolte « face à des situations d’injustice inadmissibles ». »Si pour Mandela et Mohamed Ali, il s’agit des personnages emblématiques, dans d’autres cas en revanche ma création exprime un cri de révolte. C’est le cas de toute ma série sur les Noubas et sur les Massas », a dit Ousmane Sow, ajoutant qu’il « n’est ni blasé ni grisé par son succès populaire ».

Ousmane Sow favorable à Ségolène Royal

Evoquant l’actualité politique, Ousmane Sow, a exprimé, « sa préférence » pour Ségolène Royal, la candidate socialiste à l’élection présidentielle française prévue en avril prochain. « Je n’apporte aucune voix puisque je ne suis pas électeur français, mais ma préférence va à Ségolène Royal », a-t-il affirmé. « Ségolène Royal est née chez moi au Sénégal, cela crée forcement une proximité », a justifié M. Sow.

Il a également expliqué sa position sur les échéances électorales en vue au Sénégal, dont la présidentielle est prévue le 25 février prochain. »Je ne me considère pas comme quelqu’un qui peut apporter des voix à un parti où un candidat sénégalais. C’est pour cette raison que je n’ai pas d’engagement politique. Mais, je n’hésite pas à donner publiquement mon point de vue sur la vie politique au Sénégal », a assuré le sculpteur sénégalais.

A 72 ans, M. Sow est un des sculpteurs africains les plus connus sur la scène internationale. Son exposition sur « le Pont des arts » à Paris avait enregistré en 1999 pas moins de 3 millions de visiteurs. Quelques oeuvres du sculpteur sénégalais sont encore visibles dans des rues des villes du monde dont Besançon (France), Tokyo (Japon) et Dakar (Sénégal).