Naufrage à Malte : l’embarcation a été la cible de tirs en Libye

On en sait un peu plus sur le bateau qui a fait naufrage vendredi au sud de Malte. Outre le fait qu’il transportait en majorité des Syriens fuyant la guerre pour trouver refuge en Europe, on apprend que l’embarcation a été la cible de tirs après avoir quitté les côtes libyennes.

Ils étaient 300 à 400 personnes à avoir embarqué à bord de ce bateau. Plus de trente personnes ont ainsi perdu la vie, vendredi, dans cette nouvelle tragédie de l’immigration, aux abords des côtes maltaises. Ce chiffre vient alourdir le bilan de la tragédie de Lampedusa qui a fait plus de 300 morts, il y a tout juste quelques jours.

Selon des révélations de rescapés, au départ de Zouara, le bateau aurait essuyé des tirs qui l’auraient endommagé. L’attaque pourrait avoir été menée à partir d’une vedette libyenne, toujours selon des déductions faites du témoignage. Toutefois, des informations font état de migrants qui auraient été blessés par balles.

La question qui demeure entière est de savoir qui a tiré sur l’embarcation. L’arrestation du capitaine du bateau qui est d’origine tunisienne, devrait permettre d’éclaircir cette zone d’ombre. Toutefois, des rescapés ont confié que le capitaine, une fois le navire en mer, aurait eu une violente altercation avec un individu qui tenait à ce que l’embarcation fasse demi-tour.