Musique : Rfi, un concours pour débusquer le talent

Rfi organise le  » prix Rfimusiquesdumonde 2001 « . Ce concours est ouvert aux musiques d’Afrique, d’Océan indien et des Caraïbes. Les candidats ont jusqu’au 15 avril pour se présenter. A la clé : un formidable tremplin d’envergure internationale.

 » Une des missions de Radio France internationale (Rfi) est de promouvoir les musiques francophones, africaines et caribéennes « , explique Béla Bowé, responsable des concours musicaux de RFI. Pour ce faire, un concours : le  » prix Rfimusiquesdumonde 2001 « . Outre une bourse de 100 000 FF d’aide au développement de sa carrière et un prix de 40 000 FF, l’artiste lauréat bénéficiera d’une couverture médiatique internationale grâce aux différentes antennes de RFI et de ses radios partenaires. Clôture des inscriptions, le 15 avril prochain.

C’est la vingtième édition du genre, même si le concept a quelque peu évolué depuis sa création en 1981. Le concours uniquement radio, au départ, a radicalement évolué pour devenir une action « plus en adéquation avec le métier musical ». Entre investissements marketing et promotion à travers son réseau de partenaires internationaux, Rfi offre désormais au lauréat une immense caisse de résonance pour ses productions.

400 à 500 candidatures chaque année

Chaque année, ce sont  » entre 400 et 550 candidatures que nous recevons « , commente Béla Bowé. Un comité d’écoute Rfi sortira du lot une dizaine de finalistes pour enfin élire le lauréat 2001. L’année dernière, le prix s’est vu co-attribué à l’Ivoirien Tiken Jah Fakoly et au groupe sénégalo-français, Wock.

L’artiste lauréat sera invité, courant novembre, à se produire dans une salle parisienne en première partie d’une tête d’affiche. Un concert, sur invitation, qui conviera la presse ainsi que toute la profession musicale.

Mais ne peut postuler qui veut. Le concours est uniquement ouvert aux artistes ayant déjà commercialisé au moins un album en France ou sur leur marché national. Attention : le 15 avril il sera trop tard ! Alors, à vos CD, à vos K7 et que le meilleur gagne…