Mozambique : vers la reprise du port contrôlé par les djihadistes

Le port de Mocimba da Praia, entre les mains des djihadistes depuis trois semaines, pourrait revenir sous le contrôle du Mozambique.

Depuis trois semaines, le port stratégique d’une ville au nord du Mozambique est sous contrôle djihadiste. Mais, loin de se laisser faire, les autorités sont en train de mettre les bouchées doubles pour retrouver le contrôle dudit port. Et les militaires sont déployés pour se donner les moyens de la politique des autorités mozambicaines.

Le port de Mocimba da Praia est utilisé particulièrement pour ravitailler les installations gazières du site offshore d’Afungi (60 kilomètres plus au nord). Lequel site abrite un très grand projet de gaz naturel liquéfié auquel participe le groupe pétrolier français, Total.

« Des actons sont déjà mises en œuvre pour reprendre la ville », a affirmé une source de l’AFP, basée à Maputo, la capitale.

Un haut responsable militaire, basé dans le district de Palma mais qui ne peut pas être nommé car n’étant pas autorisé à parler aux médias, a quand même reconnu que l’État n’avait, pour l’instant « aucun contrôle » sur la ville. Une autre source dans la région a précisé que la reprise du port était désormais « la priorité » absolue. Des riverains affirment avoir vu des cars remplis de soldats roulant vers le nord, sur la route entre Pemba, chef-lieu de la province de Cabo Delgado, limitrophe de la Tanzanie, et la ville portuaire.