Mort de George Floyd à Minneapolis : le policier inculpé, New York et Washington manifestent, Trump parle (vidéo)

George Floyd

Alors que le policier accusé du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd a été inculpé pour homicide involontaire, les manifestations se poursuivent à travers des nuits d’émeutes. Donald Trump continu de condamner cet acte ayant entraîné une mort « terrible ».

Vendredi soir, des manifestations ont éclaté dans plusieurs grandes villes des Etats-Unis. Cela fait suite à la mort de George Floyd, un Américain noir, intervenue en début de semaine, lors de son interpellation à Minneapolis. Sa mort a été imputée au policier Derek Chauvin, qui a asphyxié George Floyd en coinçant violemment le cou du Noir-Américain à l’aide de son genou.

Malgré l’inculpation pour homicide involontaire du policier à l’origine du drame, les villes de New York et Washington ont connu une nouvelles nuit de manifestations. Ils étaient en effet des centaines de personnes à se rassembler pour dire leur colère. Si des centaines de personnes ont manifesté devant la Maison Blanche à Washington, à Atlanta, des véhicules de la police ont été brûlés.

Environ un millier de manifestants se sont rassemblés à New York pour dénoncer l’attitude de la police. Et pour tenter de contenir la colère des manifestants, un couvre-feu a été instauré depuis vendredi à Minneapolis. Mais cela n’a pas suffi pour étouffer la colère des manifestants qui ont bravé l’interdiction. La police a tiré des gaz lacrymogènes.

Dans un communiqué, la famille a salué l’arrestation du policier incriminé, tout en demandant plus de sanctions à l’encontre du prévenu frappé d’homicide involontaire. Pour la famille qui juge que la sanction est inter venue très tardivement, il s’agit plutôt d’un homicide volontaire doublé de meurtre.

A rappeler que le policier Derek Chauvin et les trois autres agents impliqués dans le drame ont été licenciés. Des enquêtes ont été ouvertes pour déterminer les circonstances de la mort et situer les responsabilités. Le policier dont l’image du crime a été partagée partout dan me monde, est accusé d’avoir commis un acte cruel et dangereux ayant causé la mort et d’homicide involontaire.

A lire : Etats-Unis : émeutes à Minneapolis après le meurtre de George Floyd, l’ONU tape du poing sur la table (vidéo)