Mort d’un chien à bord de Royal Air Maroc : explications de la compagnie

Alors que le propriétaire d’un chien voyageait entre Paris et Dakar avec une escale prévue à Casablanca, il apprend que l’animal est mort dans la soute de l’avion de Royal Air Maroc. La compagnie marocaine a enfin fourni des explications.

Les faits se sont produits le 5 août dernier, explique le site Bladi.net qui précise que la compagnie aérienne a finalement apporté des explications ce mercredi 24 août 2016. Le passager demandait à récupérer son chien lors de l’escale à l’aéroport de Casablanca, lorsque le personnel lui déclare d’abord que son chien sera rapatrié directement à Dakar avant de lui apprendre que l’animal est en réalité mort durant le trajet dans la soute de l’avion de Royal Air Maroc. Mieux, la compagnie avait précisé que l’animal sera incinéré à Casablanca.

Le site marocain ajoute que dans une pétition, Emilien S, le propriétaire du chien, explique que le personnel de la RAM lui répond qu’il ne peut pas délivrer une attestation de décès d’autant plus que la nuit « les bureaux sont fermés ». En lieu et place du document de décès, c’est un récépissé de bagage perdu qui lui a été remis à Dakar, selon les témoignages du propriétaire du chien.

« Le chien a dû être inhumé après incinération par les autorités sanitaires sur le site de l’aéroport à Casablanca, en conformité avec les procédures sanitaires en vigueur », a inique la compagnie, qui explique que les recherches qu’elle a effectuées « révèlent la fragilité cardio-respiratoire des chiens et des chats brachycéphales en avion ».
Mieux, la RAM ajoute que « plusieurs compagnies aériennes n’acceptent plus les chiens et les chats brachycéphales. Royal Air Maroc n’accepte pas ce type de chiens ou de chats sur ses vols de et vers les Etats-Unis et le Canada. Sur les autres destinations, Royal Air Maroc laisse le propriétaire de l’animal assumer l’entière responsabilité de son transport à bord de l’avion, conformément aux conditions générales de transport »; relève Bladi.net.