Mondial : en attendant le tirage au sort

Les vingt-cinq équipes victorieuses des éliminatoires seront versées demain dans les cinq poules de qualification au Mondial 2002. Les matches prendront place entre juin 2000 et septembre 2001.

Quelles sont ces vingt-cinq équipes qui tenteront, dans les mois qui viennent, d’arracher l’ne des cinq places qualificatives pour la Coupe du monde de football de 2002 en Corée du Sud et au Japon ? Quel visage du foot africain dessinent-elles ?

Pour ce qui est des grands traits, ceux-ci demeurent largement inchangés. Quinze des seize pays africains ayant participé à la dernière CAN sont qualifiés parmi les vingt-cinq aspirants au Mondial – seul le Gabon faisant défaut. Par ailleurs, les huit pays ayant déjà disputé une phase finale de Coupe du monde sont à nouveau présents. Ils méritent d’être cités, ne serait-ce que parce que leur domination sur le football continental semble insubmersible : le Cameroun, le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, l’Egypte et la République démocratique du Congo. C’est fort logiquement que les cinq premiers d’entre eux seront têtes de série lors du tournoi qualificatif, qui s’étendra de juin 2000 à septembre 2001.

Deux nouveaux seulement

En réalité, le Zimbabwe et Madagascar seront les deux seuls novices de ce deuxième tour qualificatif. Le Zimbabwe a peut-être une carte à jouer : on se rappelle comment cette équipe avait tenu tête au Cameroun pour les qualifications de France 98. En revanche, elle n’a participé à aucune CAN. Quant aux Malgaches, sans démériter, ils doivent surtout leur présence à ce tournoi aux absences de la sélection gabonaise lors des éliminatoires.

Plusieurs sélections, enfin, abordent simplement le tournoi comme la meilleure préparation possible à la CAN 2002. Mais une chose au moins rassemble les vingt-cinq protagonistes de ces qualifications : demain, ils trembleront tous à l’heure du tirage au sort !