Mohammed VI va limiter ses pouvoirs

Dans un discours à la Nation prononcé ce vendredi soir, le roi Mohammed VI a annoncé que le Maroc allait devenir « une monarchie constitutionnelle, démocratique, parlementaire ». Le Premier ministre, qui était jusque la choisi directement par le roi, sera désormais « désigné au sein du parti arrivé en tête des élections de la Chambre des représentants ». Le roi va donc déléguer une partie de ses pouvoirs au Premier ministre, désormais chef de gouvernement rapporte Le Parisien qui dans son article décrypte l’ensemble des changements annoncés.