Migration : près de 250 personnes noyées en Méditerranée

L’ONG espagnole Proactiva Open Arms, qui a repêché les corps de cinq migrants à une quinzaine de miles de la Libye, estime que près de 250 personnes se seraient noyées dans le chavirage de deux canots pneumatiques surchargés.

Drame en Méditerranée. L’ONG espagnole Proactiva Open Arms, qui a repêché les corps de cinq migrants à une quinzaine de miles de la Libye, estime que près de 250 personnes se seraient noyées dans le chavirage de deux canots pneumatiques surchargés.

Jeudi, au petit matin, au nord du port libyen de Sabrata, les marins de l’ONG espagnole Pro-Activa Open Arms ont fait une macabre découverte. Ils ont repêché cinq corps flottant près de deux canots pneumatiques à 24 km des côtes, souligne Le Parisien. La porte-parole de cette organisation indique qu’il s’agissait de jeunes Africains âgés de 16 à 25 ans, ajoutant que les embarcations devaient être surchargés avant de chavirer.

Pour l’ONG, qui souligne que ce sont près de 250 migrants qui auraient pu laisser la vie dans cette traversée vers l’Italie, ajoutant que les autres corps n’ont pas été localisés, « nous pensons que la seule explication est que les canots étaient pleins de gens (…). Depuis plus d’un an, nous n’avons jamais vu aucun de ces canots qui ne soit rempli à ras bord ».

Dans la soirée, Vincent Cochetel, directeur du bureau européen du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), a indiqué que les bateaux des ONG patrouillant dans la zone avaient été appelés à l’aide pour secourir les passagers d’une troisième embarcation, laissant planer la menace d’un drame supplémentaire.