Melania Trump entame sa tournée africaine au Ghana

Melania Trump, première dame des États-Unis a été accueillie à l’aéroport d’Accra, capitale du Ghana, par les danseurs et les musiciens. Sa tournée africaine passera aussi par le Kenya, le Malawi et l’Égypte, et sera axée sur la promotion de la santé et de l’éducation.

En février, une querelle avait éclaté après que le président Donald Trump aurait utilisé le terme «pays de merde» pour décrire les nations africaines, c’est pourquoi le voyage d’une semaine de Mme Trump sur le continent est considéré comme une contribution à la guérison de certaines divisions.

La visite de Melania Trump accompagnée de la première dame du Ghana, Rebecca Akufo-Addo, à l’hôpital Accra de l’hôpital Ridge a donné le ton à ce voyage. Mme Trump a observé que des bébés étaient pesés dans le cadre d’un projet visant à promouvoir la nutrition chez les enfants, financé par USAid, une organisation d’aide étrangère du gouvernement américain. Melania Trump a rencontré des mères et leurs nouveau-nés. L’ancienne mannequin n’a pas fait de discours, mais ceux qui l’ont rencontrée ont déclaré par la suite que, contrairement à son image publique mystérieuse, elle était «chaleureuse» et «douce».

Elle devrait également promouvoir son initiative Be Best, qui vise à s’attaquer à des problèmes tels que la cyberintimidation et à promouvoir un mode de vie sain. Elle a tweeté que la campagne devenait «internationale».

Avant son voyage, Mme Trump a déclaré qu’elle avait hâte de visiter «quatre pays d’Afrique magnifiques et très différents». « Elle s’intéresse à l’Afrique car elle n’y est jamais allée et sait que chaque pays aura sa propre histoire et sa culture. », A déclaré Stephanie Grisham, directrice de la communication.

Son dernier arrêt, en Égypte, portera sur les projets de tourisme et de conservation du pays, a déclaré Mme Trump dont la tournée sera suivie de près pour voir si elle peut construire des ponts après les commentaires désobligeants de son mari.