Mauritanie : un Algérien condamné pour espionnage

La cour criminelle de Nouakchott a condamné mercredi un homme de nationalité algérienne à deux ans de prison ferme pour « espionnage » en Mauritanie, pour le compte des services de police d’Italie, rapporte TSA-Algérie, citant une source judiciaire. Le condamné, Abou Hamza Abdel Kader, aurait fourni des renseignements aux services italiens sur les Européens convertis à l’Islam, notamment les écoles coraniques qu’ils fréquent en Mauritanie.