Maurice : un groupe indien souhaite lancer une bourse panafricaine du commerce

Le groupe indien « Financial Technologies » projette d’installer à Maurice une Bourse panafricaine du commerce, a appris la PANA de source officielle. Son fondateur, Jignesh Shah, élu meilleur entrepreneur en Inde au cours de l’année 2005, se trouve à Maurice pour discuter du projet avec la Financial Services Commission et le ministère mauricien des Finances.

Port-Louis, Maurice, Pana

Jignesh Shah devra soumettre les détails sur la faisabilité de ce projet de Bourse du commerce. Selon lui, l’agrément obtenu auprès de Maurice est un signe de confiance dans le potentiel de l’expertise technologique indienne et va permettre à « cette initiative unique en son genre de relier les marchés
panafricains à l’économie mondiale ». Il a affirmé que son groupe va apporter à Maurice une expertise éprouvée dans le domaine des marchés électroniques, pour lesquels la gestion et le développement d’une infrastructure robuste seront mis en place pour soutenir ces marchés.

Un projet « bénéfique à l’économie locale »

« Dans une économie agraire comme celle de Maurice, une approche
intégrée vers la création de marchés de liquidités, alliée à une perspective panafricaine ne peut qu’être bénéfique à l’économie locale », a souligné M. Shah. Selon l’accord passé avec le gouvernement mauricien, le groupe Financial Technologies fournira un cadre complet de prestations regroupant les transactions sur la Bourse du commerce et sa compensation électronique.

Cette compensation intègre, entre autres, la gestion et la
surveillance en ligne des risques, le développement des adhésions, la spécification et la structuration des contrats, l’interface du système bancaire menant aux règlements en temps réel, le cadre efficace pour la bonne gouvernance, l’information de l’investisseur et le développement de ses connaissances.

Il s’évertuera aussi d’inculquer la culture du commerce boursier aux acteurs du marché, en ayant recours à la diffusion continue de l’information sur les meilleures pratiques commerciales et la gestion des risques.