Maroc : une fillette de 2 ans violée et tuée par son oncle

Au Maroc, une fillette de 28 mois a été violée et tuée par son oncle. L’homme a été interpellé par la police le jour même et risque entre 10 et 20 ans de prison.

Au Maroc, une fillette de 28 mois a été violée et tuée par son oncle. L’homme a été interpellé par la police le jour même et risque entre 10 et 20 ans de prison.

Selon la présidente de l’organisation « Touche pas à mon enfant », Najat Anwar, « la jeune fille a été trouvée dans un état lamentable. Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que la fille a été dépucelée avant d’être assassinée », précisant que « l’oncle aurait commis ce crime pour se venger de sa sœur qui a enfanté Aya hors mariage ».

Aya, une fillette de deux ans, née hors mariage était considérée comme la honte de sa famille, indique le journal Assabah. La mère non mariée et sa petite fille de 2 ans et 4 mois se sont rendues toutes deux à Bir Jdid, où habite la grand-mère d’Aya, le 11 octobre. Le lendemain, au moment où tout le monde dort encore, la maman se réveille et prépare le petit déjeuner.

C’est au moment de réveiller sa fille que la mère découvre l’horreur : Aya est morte. Elle court prévenir sa mère. C’est alors que son propre frère lui barre la route et lui révéler le crime. L’oncle d’Aya explique à sa soeur qu’il a violé et assassiné la petite pour venger l’honneur de la famille « bafouée » par cet enfant né hors mariage, avant de prendre la fuite.

La mère se rend alors au commissariat de police pour avertir les pandores qui ont réussi à alpaguer le fugitif le même jour. Selon certaines sources, le coupable risque entre 10 et 20 ans de prison, d’autant que le législateur marocain condamne de 5 à 10 ans de prison les viols commis sur une personne majeure.