Maroc, une cellule de Daech démantelée à Tanger


Lecture 2 min.
BCIJ Maroc
BCIJ Maroc

Une cellule terroriste affiliée à l’organisation État islamique a été démantelée, ce jour, au Maroc. Composée de cinq individus âgés entre 22 et 28 ans, ses membres étaient actifs dans la ville de Tanger.

Nouveau coup de filet des éléments du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), qui ont démantelé, ce mercredi 6 octobre, une cellule terroriste affiliée à l’organisation terroriste État islamique. La cellule en question est composée de cinq individus âgés entre 22 et 28 ans et ses membres sont actifs dans la ville de Tanger, au Maroc.

Un communiqué du BCIJ indique les opérations d’intervention, menées simultanément, à Tanger, par les éléments de la Force spéciale relevant de la DGST, ont permis de mettre la main sur l’émir de cette cellule terroriste. Avant son interpellation, les éléments de la DGST ont dû faire face à une résistance farouche.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que les membres de cette cellule terroriste ont adhéré à une vaste campagne de recrutement. Il a par ailleurs été indiqué que cette cellule a procédé à l’acquisition de matériel entrant dans la fabrication d’explosifs. Pour financer leur projet, ils avaient même lancé une opération de souscription interne dans le but de collecter les fonds nécessaires, en prévision de commettre des attentats.

Lors des perquisitions, les éléments de la Force spéciale relevant de la DGST ont procédé à la saisie d’une bouteille et de flacons de divers volumes contenant de l’acide nitrique et des liquides chimiques suspects. Il a en outre été saisi des clous et des fils électriques et six bonbonnes de gaz suspectés d’être utilisés dans la fabrication d’explosifs artisanaux, relève Bladi.

Un grand étendard portant l’emblème de l’organisation Etat islamique, des uniformes paramilitaires, des armes blanches, ainsi que des équipements et du matériel informatique ont entre autres été également saisis. Les terroristes, toujours selon la DGST, avaient pour cible des sièges et des personnalités sécuritaires, ainsi que des lieux publics fréquentés par des citoyens marocains et étrangers.

Le mardi 14 septembre dernier, les éléments du Bureau Central d’Investigations judiciaires avaient procédé au démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à l’organisation État islamique. Cette cellule était composée de trois individus âgés de 37, 27 et 21 ans et qui étaient actifs dans la ville d’Errachidia. Son but principal était de procéder au recrutement de combattants.

A lire : Une cellule terroriste spécialisée dans le recrutement démantelée au Maroc

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter