Maroc : six recruteurs de l’Etat islamique arrêtés

Six personnes soupçonnées de chercher à recruter pour le compte du groupe Etat islamique, notamment des femmes, ont été arrêtées au Maroc.

Elles sont dix personnes soupçonnées de chercher à recruter pour le compte du groupe Etat islamique, notamment des femmes, qui ont été arrêtées au Maroc et en Espagne, selon les autorités espagnoles qui en ont fait l’annonce, ce dimanche 4 octobre 2015.

C’est lors d’une opération menée conjointement par les services de renseignement du Maroc et de la police espagnole que les dix suspects ont été appréhendés. Parmi ces personnes interpellées, six l’ont été à Casablanca (nord-ouest du Maroc) et quatre dans les villes espagnoles de Tolède (centre), Badalona (nord-est), Xeraco (est).

Les autorités espagnoles ont précisé que deux Marocaines, un Espagnol d’origine marocaine et un Portugais ont été interpellés, tous soupçonnés d’avoir eu un rôle actif dans la radicalisation, l’endoctrinement et le recrutement de nouveaux adeptes pour l’Etat islamique. Selon le ministère marocain de l’Intérieur, qui n’a pas livré davantage de précisions, l’un des hommes arrêtés au Maroc a par ailleurs déjà été condamné en Italie pour des activités en lien avec le terrorisme

Le communiqué des autorités espagnoles ajoute que ce réseau avait pour but l’envoi de combattants étrangers vers les régions de Syrie et d’Irak sous contrôle de l’Etat islamique, précisant que les suspects disposaient d’informations en temps réel sur la situation dans les zones de combats. Toujours selon le communiqué, le réseau disposait de systèmes de communications hautement protégés, et se servait de « plateformes de communication virtuelles ».