Maroc : remise de peine pour Nabil Sbaï, sosie de Mohammed VI

Emprisonné à trois ans de prison pour s’être fait passer pour le roi Mohammed VI en imitant ses faits et gestes, Nabil Sbaï a vu sa peine réduite à 6 mois. Il avait introduit une demande de grâce royale aui a eu l’aval du souverain.

Nabil Sbaï peut enfin pousser un ouf de soulagement. Alors qu’il avait écopé de trois ans de prison pour s’être fait passer pour le roi Mohammed VI en imitant ses faits et gestes, le Marocain a vu sa peine réduite à 6 mois. Il avait introduit une demande de grâce royale aui a eu l’aval du souverain.

Il avait eu le culot de se faire passer pour le roi Mohammed VI à Tanger. Ce qui lui avait valu une peine de prison. Le sosie du roi avait été arrêté le 30 août dernier à Rabat après avoir abandonné son véhicule près de Tétouan et pris la fuite. « J’aime le roi et j’aime imiter ses tenues vestimentaires. Je ne suis pas un escroc », avait-il réagi après sa condamnation.

Jeté en prison, Nabil Sbaï a eu le temps de méditer sur son sort. c’est ainsi qu’il a pris la décision d’introduire une demande de grâce. « Je demande au roi d’intervenir et de bien vouloir me gracier », avait déclaré Nabil Sbaï, 30 ans, alors qu’il était joint depuis sa cellule à Tétouan, par le journal Akhbar Al Yaoum.

Finalement, le tribunal de Tétouan a retiré les peines en première instance déclarant Nabil coupable d’imitation de l’identité d’une haute personnalité, de fraude et abus de pouvoir. Il purgera seulement une peine pour infraction à la circulation.