Maroc : qui a intérêt à annoncer le retour de Lalla Salma aux affaires ?

Lalla Salma née Bennani

Au Maroc, l’ex-épouse du roi Mohammed VI, Lalla Salma notamment, est toujours « portée disparue », malgré les multiples annonces de son retour aux affaires. Qui a donc intérêt à annoncer ce come-back qui tarde à se réaliser ?

C’est au mois d’octobre dernier que la nouvelle d’un retour imminent aux affaires de la princesse Lalla Salma du Maroc a été diffusée à grands fracas. A cette époque, la presse marocaine révélait que l’ancienne épouse du roi allait refaire surface. Le journal Bladi annonçait en effet que la princesse Lalla Salma se préparait à reprendre le flambeau de la Fondation Lalla Salma pour la lutte contre le cancer, dont le siège est à Rabat.

Alors qu’il reprenait le journal Al Ayam, Bladi révélait que Lalla Salma prévoyait, « dans les prochains jours, de procéder à l’inauguration du plus grand Centre d’Oncologie de la région Sud du Maroc. Les travaux de construction du centre avaient été lancés en 2016 ». La presse marocaine ajoutait, pour précision, que « ce retour dans le centre intervient six mois après une visite d’inspection des différents pavillons du Centre d’Oncologie de Beni Mellal, par la princesse, en présence des responsables de la Santé de la région, le 10 avril 2019 ».

Sans oublier de préciser que « ce projet, d’une capacité d’accueil de 2 000 malades par an, et qui s’inscrit dans le cadre du Schéma national pour la prévention et le contrôle du cancer, est actuellement fin prêt ». Comme pour ainsi dire que c’est avec la bénédiction du roi Mohammed VI que la princesse Lalla Salma devait procéder à cette inauguration qui était alors inscrit dans l’agenda officiel du royaume, puisqu’elle s’incrustait dans un schéma national d’actions au plan sanitaire.

Sauf que cinq longs mois après cette annonce en grande pompe du retour aux affaires de la mère de Moulay El Hassan, rien de concret. Au contraire, tout ce qui se rapporte à Salma Bennani demeure dans le secret du Palais royal. Et la question fondamentale qui mérite d’être posée est celle de savoir qui a intérêt à distiller des informations allant dans le sens d’un retour de celle qui fut la Première dame du royaume chérifien ?