Maroc : pourquoi Mohammed VI a fait expulser huit Espagnols du Sahara

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Les autorités marocaines ont procédé à l’expulsion de huit ressortissants espagnols des territoires du Sahara Occidental. Pour quelles raisons ?

Sur ordre du roi du Maroc, Mohammed VI, les services de la police marocaine ont expulsé, ce vendredi 28 février 2020, huit ressortissants espagnols des territoires du Sahara Occidental. Cette délégation catalane était composée de députés, responsables locaux et autres militants. Selon la presse marocaine, notamment Bladi, « le groupe avait prévu de rencontrer à Laâyoune, des membres des organisations de défense de droits de l’Homme ».

C’est à l’aéroport de Laâyoune même, aussitôt après l’atterrissage de leur avion que les Espagnols ont été interceptés par les autorités marocaines qui, visiblement, étaient déjà informées de la descente de cette délégation dans la région.

La presse marocaine a en effet indiqué que « deux agents de police marocains en civils, sont montés à bord de l’avion pour la vérification des identités », avant d’informer les visiteurs qu’ils ne pouvaient pas descendre de leur appareil sans motif.

Cette notification a contraint les ressortissants espagnols de reprendre le même vol pour retourner à Las Palmas, d’où ils étaient partis. C’est ce qu’a expliqué David Minoves, coordinateur du Fonds catalan pour la coopération au développement. M. Minoves, précise Bladi, faisait partie de la délégation expulsée par les autorités marocaines.

Le journal, qui reprend le site Heraldo, précise que la délégation était composée de trois membres du Parlement, des représentants de l’Agence de coopération catalane et du Fonds de coopération catalan, et de l’Association des municipalités solidaires du Sahara.