Maroc : mutinerie des prisonniers islamistes de la prison de Salé

La mutinerie des prisonniers salafistes continue ce mardi dans la prison de Salé, au Maroc, selon l’agence officielle MAP. Les affrontements ont éclaté hier. Les forces de l’ordre sont intervenues pour réprimer les prisonniers salafistes refugiés sur le toit des bâtiments, qui répondaient aux grenades lacrymogènes par des jets de pierres. Au moins une trentaine personnes auraient été blessées lors de ces affrontements, dont 8 policiers et des gardes pénitentiaires, indique la MAP. L’un des détenus serait tombé du toit. « Les détenus, pour la plupart des salafistes, ont protesté parce que l’administration de la prison a décidé de les priver de certaines choses qu’ils avaient auparavant, comme le téléphone et internet », a déclaré à l’AFP Abderrahim Mouhtad, président de l’association Annassir qui défend les prisonniers « salafistes ». Un membre des familles des prisonniers affirme que « les responsables de la prison voulaient mettre la main sur un détenu soupçonné d’avoir diffusé récemment des vidéos sur Youtube on l’on voit des prisonniers salafistes protester, à l’intérieur de la prison, contre leurs conditions de détention », rapporte Yabiladi.Selon la MAP, les forces de l’ordre sont intervenues après que des détenus ont « brutalisé violemment » des gardiens.