Maroc : Mohammed VI déploie un « escadron » sur Casablanca

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Alors que le royaume du Maroc a enregistré 1 941nouveaux cas d’infection au Coronavirus, durant les dernières 24 heures, la ville de Casablanca maintient sa dangereuse cadence, avec un total de 737 nouveaux cas de Covid-19 enregistré durant la même période.

Le Maroc semble s’éloigner de ses objectifs de mettre fin à l’épidémie de Coronavirus, le plus rapidement possible. Malgré tous les moyens, sanitaires, physiques, humains et matériels déployés par le royaume qui, dès le départ, avait pris la pandémie à bras le corps, les résultats sont loin d’être satisfaisants. En atteste le dernier bilan.

Durant les dernières 24 heures, le royaume a enregistré quelque 1 941 nouveaux cas de personnes infectées au Coronavirus. Et dans ces chiffres, la région de Casablanca semble la plus inquiétante, puisque, à elle seule, elle comptabilise 737 des nouvelles contaminations.
Ce qui fait que le Maroc se retrouve avec 17 055 cas porteurs actifs de Coronavirus, puisque durant les dernières 24 heures, un total de 1 143 guérisons a été enregistré.

Cette forte progression des cas testés positifs est due, selon les autorités sanitaires marocaines, au non-respect des mesures mises en place au royaume où, très tôt, les moyens avaient été mis en œuvre pour freiner très rapidement la propagation du virus, depuis le premier cas annoncé de personne détecté positive au Covid-19, le 2 mars 2020.

En effet, dès l’apparition du Coronavirus au royaume, le roi Mohammed VI a pris les devants. Des usines avaient été réquisitionnées pour la confection de masques en quantité et en qualité. De 500 mille masques par jour, la production marocaine est passée à 6 millions puis 7 millions d’unités quotidiennes, au point que le Maroc a commencé à en exporter, pas pour les commercialiser, mais pour assister d’autres pays africains.

Aujourd’hui, avec l’exception Casablanca où l’indiscipline semble avoir établi ses quartiers, avec des populations qui foulent au pied les mesures sanitaires, c’est tout un travail qui a été sapé. Suffisant pour que le roi Mohammed VI prenne de nouvelles mesures impliquant les éléments des forces armées royales.

Ce mardi 8 septembre, en effet, c’est une réunion de crise qui a été convoquée à Casablanca, où le roi Mohammed VI a dépêché un escadron sanitaire, dirigé par le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, le ministre de l’Industrie, Said Ahmidouch, des médecins militaires, impliquant notamment les responsables locaux de la santé et le Conseil de l’ordre des médecins.