Maroc : Mohammed VI boude le sommet d’Afrique de l’Ouest en raison de la présence d’Israël

Le roi du Maroc, Mohammed VI, n’est pas venu au sommet de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) qui s’est tenu ce week-end à Monrovia, capitale du Liberia, en raison de la présence du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Mohammed VI n’est pas venu au rendez-vous régional des dirigeants d’Afrique de l’Ouest. Le Maroc a annoncé, dans un communiqué, qu’il avait réduit au minimum son niveau de représentation à ce 51ème sommet.

Le roi du Maroc a déclaré qu’il ne souhaitait pas que sa première présence à un sommet de la CEDEAO intervienne dans un contexte de tension et de controverse en raison de la présence du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, parmi les participants. Le Maroc, qui vient de rejoindre l’Union Africaine et qui est candidat pour intégrer la CEDEAO est l’un des pays de la Ligue arabe sans liens diplomatiques avec Israël.

Ce sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest s’est achevé avec l’élection de Faure Gnassingbé, le Président du Togo, comme nouveau président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest . Le dirigeant togolais succède ainsi à son aînée, la présidente libérienne Ellen Sirleaf, en place depuis mai 2005.