Maroc : le pédophile britannique Robert Bill condamné à 20 ans de prison

Un Britannique âgé de 59 ans a été condamné mardi à 20 ans de prison par un tribunal de Tétouan, dans le nord du Maroc, pour « enlèvement » et « tentative de viol » sur mineures.

Robert Bill, un Britannique soupçonné de pédophilie, a été condamné à 20 ans de prison par un tribunal de Tétouan, dans le nord du Maroc. Il semble que le Maroc ait compris la leçon, après avoir déclenché une vague de colère à travers l’ensemble du royaume, et dans le monde, en accordant une grâce royale au pédophile Daniel Galvan, le 31 juillet 2013.

Robert Bill, âgé de 59 ans, est accusé d’ « enlèvement » et « tentatives de viol » sur mineures, selon une ONG locale. Ce dernier, qui a plaidé non coupable, dispose de 10 jours pour faire appel. Il a par ailleurs écopé d’une amende de 100 000 dirhams (9 500 euros), rapporte le président de l’Observatoire du nord des droits de l’Homme (ONDH), Mohammed Benaïssa.

Ce Britannique avait été arrêté en juin 2013 dans une station-service de Tétouan. Des passants avaient entendu des cris d’enfant en provenance de sa voiture et ont encerclé le véhicule, immatriculé en Espagne, en attendant l’arrivée de la Sûreté nationale. La fillette, choquée, était sortie indemne. Mais selon des associations, Robert Bill est aussi accusé d’ « enlèvement » et de « tentative de viol » sur deux autres mineures, à Tétouan et Chefchaouen.

Robert Bill, le récidiviste

Ancien enseignant, Robert Bill n’en était pas à sa première tentative. En 2009 déjà, il avait été condamné à un an de prison en Grande-Bretagne pour « tentative d’enlèvement » sur une fillette de cinq ans. C’est à sa sortie de prison qu’il a rejoint l’Espagne, avant d’entrer sur le territoire marocain en novembre 2012. Selon la presse locale, l’homme résidait à Ceuta, enclave espagnole au nord du Maroc, et faisait l’objet d’un mandat d’arrêt émis par la police espagnole pour des faits comparables.

Le Maroc est depuis quelques années l’une des destinations privilégiées des pédophiles étrangers. En mars dernier, c’est un Allemand, soupçonné d’avoir attiré deux mineures dans sa voiture, toujours dans le nord du Maroc, qui a été arrêté par la police et emprisonné à Tétouan. Un Français, âgé de 60 ans, avait quant à lui été condamné à 20 ans de prison en mai 2013, par un tribunal de Casablanca, pour des actes de pédophilie.