Maroc : le Mouvement du 20 février appelle à boycotter le référendum

« Nous appelons au boycott de ce projet de constitution que nous rejetons sur le fond et sur la forme », indique un communiqué publié mercredi sur la page Facebook du Mouvement du 20 février, qui compte plus de 60 000 membres. Décidant de poursuivre la protestation, il appelle, dimanche, « les citoyennes et les citoyens à manifester pacifiquement dans tout le Maroc pour protester contre ce projet qui ne remplit pas les conditions d’une constitution démocratique ». Le roi Mohammed VI avait proposé vendredi soir une réforme de la constitution renforçant notamment les pouvoirs du Premier ministre issu du parti vainqueur des élections, mais conservant au souverain de larges prérogatives politiques et religieuses. Les Marocains sont appelés à se prononcer sur ce projet lors d’un référendum prévu le 1er juillet.