Maroc : le journaliste Lamrabet interdit d’exercer

Le journaliste Ali Lamrabet a été interdit d’exercer son métier au Maroc pendant 10 ans au terme d’un procès en diffamation, rapporte Liberation. En janvier, le journaliste a déclaré dans un hebdomadaire marocain que les réfugiés sahraouis de Tindouf (sud-ouest algérien) n’avaient « aucune envie de rentrer au Maroc ». Il a été attaqué pour ces propos par Ahmed Kheir, porte-parole de l’Association des Parents des Sahraouis victimes de la répression dans les camps de Tindouf.