Maroc : Lalla Salma a-t-elle empêché Mohammed VI d’avoir plus d’une femme ?

Le roi Mohammed VI et la princesse Lalla Salma

La princesse Lalla Salma née Bennani a-t-elle fait renoncer à son ex-époux, le roi du Maroc, Mohammed VI, le droit d’avoir plus d’une femme, lui faisant ainsi adopter une posture contraire aux principes des différents dirigeants qui se sont jusque-là succédés à la tête de la dynastie alaouite ?

Le palais royal du Maroc a, comme tout le monde le sait d’ailleurs, été complètement métamorphosé sous le règne de Mohammed VI, 23ème roi de la dynastie alaouite. Fini le temps où le roi du Maroc est entouré de plusieurs femmes, faisant de l’enceinte du palais royal une véritable basse-cour. Mohammed VI était en effet seul au palais, avec celle qui fut son épouse, Lalla Salma notamment, et leurs deux enfants : Moulay El Hassan et Lalla Khadija.

Cette situation, nouvelle dans la dynastie alaouite, a en effet attiré l’attention, au royaume certes, mais aussi hors du pays. D’ailleurs, la presse espagnole, très au fait de l’actualité au royaume, et qui a été la première à avoir annoncé le divorce entre Lalla Salma et le souverain, est revenue sur cette situation de monogamie au palais royal marocain, sous le règne de Mohammed VI.

D’après l’analyse du journal La Razon, « Lalla Salma est arrivée et est partie pour faire de l’histoire au Maroc. Celle qui était le symbole de l’ouverture et de la modernité à la Cour alaouite, a fait renoncer le roi Mohammed VI à avoir le droit d’avoir plus d’une femme, a été répudiée et a fini dans une mystérieuse évasion ». Lalla Salma a-t-elle réellement contraint le roi Mohammed VI du Maroc à la monogamie ? Mystère !

L’on sait toutefois que depuis la disparition annoncée de la princesse Lalla Salma, qui aura fait plus de deux ans, le roi Mohammed VI vit un célibat. A part son fils Moulay El Hassan qui l’accompagne lors de ses différentes sorties, Mohammed VI, selon des informations récemment distillées par Orient XXI, fréquenterait, avec le prince héritier, les frères Azaitar, « des professionnels des arts martiaux mixtes ».