Maroc : la valeur nette de Moulay Hassan estimée à 1,4 milliard d’euros

Moulay El Hassan du Maroc (08 oct 21)
Le prince Moulay El Hassan du Maroc

Le prince héritier du trône marocain, Moulay El Hassan, vaut son pesant… d’euros. Selon certaines sources, la valeur du fils du roi Mohammed VI et de la princesse Lalla Salma est estimée à plus d’1,4 milliard d’euros.

L’information a été rendue publique dans le documentaire de la série Lama Fâché. Moulay El Hassan n’est pas n’importe qui. Du moins pas n’importe quel prince héritier. En ce sens que la valeur nette de Moulay El Hassan, indique-t-on, est estimée à un peu plus de 1,5 milliard de dollars, soit un peu plus de 1,4 milliard d’euros, il y a quelques années. Moulay El Hassan a pu acquérir aux yeux de la communauté internationale une image de prince moderne. Ce qui lui a entre autres «permis d’acquérir une certaine personnalité et d’augmenter sa valeur nette», dit-on.

Il faut noter quez bien avant sa majorité, le prince héritier du royaume du Maroc a eu à assumer des responsabilités à lui confiées par son père, le roi Mohammed VI et a marqué sa présence parmi les personnalités les plus importantes de ce monde. Il a par exemple côtoyé l’ancien Président américain, Donald Trump, et l’actuel chef d’Etat français, Emmanuel Macron. Si à 15 ans, le jeune prince a accompagné son père France, pour assister à la cérémonie de commémoration de l’Armistice, en novembre 2018, Moulay Hassan a effectué d’autres expéditions en étant seul.

En effet, Moulay El Hassan était l’émissaire du roi du Maroc qu’il a représenté aux funérailles du Comte de Paris, Henri d’Orléans, prétendant orléaniste au trône de France, en février 2019. Un peu plus tard, plus précisément le 30 septembre 2019, le prince héritier, en l’absence du roi Mohammed VI malade, souffrant d’une pneumonie bilatérale aiguë d’origine virale, a été représenter son père aux obsèques de l’ancien Président français, Jacques Chirac, décédé quatre jours plus tôt, à l’âge de 86 ans. Ce jour-là, Moulay El Hassan a été reçu par le couple présidentiel français, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte.

La pandémie de Coronavirus, qui a imposé des restrictions mondiales, a freiné l’élan de Moulay El Hassan qui était devenu le représentant officieux de son père, qui peaufinait la formation du jeune prince en politique. Sans aucun doute, au fil des ans, le prince a dû voir sa valeur nette prendre l’ascenseur. Une valeur nette du prince héritier qui, toutefois, n’est rien comparée à la fortune de son père, le roi, Mohammed VI, estimée à près de 8 milliards d’euros.

Lire : Maroc : Mohammed VI va-t-il céder le trône à Moulay Hassan avant l’heure ?