Maroc : la position du Japon sur la question du Sahara est « constante et inchangée » 

Mohammed VI et les Empereurs du Japon

L’ambassadeur du Japon au Maroc, Takuji Hanatani, a assuré que la position de son pays, s’agissant de la question du Sahara est constante et inchangée.

Takuji Hanatani, Ambassadeur du Japon au Maroc

C’est jeudi 8 août 2019, alors qu’il était reçu par le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, que l’ambassadeur du Japon au Maroc, Takuji Hanatani, a affirmé que « le Japon n’a jamais reconnu la République arabe Sahraouie Démocratique », a écrit Libération qui reprend un communiqué de la Chambre des représentants.

Selon le journal, le diplomate a ajouté que Tokyo a toujours soutenu les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU, relevant qu’il a en outre que le Sahara « n’est pas invité lors des rencontres organisées par son pays dans le cadre de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique, contrairement aux 54 pays reconnus au niveau international en tant que membres de l’Union Africaine ».

Takuji Hanatani, qui a fait état de la présence de 68 entreprises japonaises au Maroc, qui emploient environ 40.000 personnes sur le marché local, relève le site, insiste que le Maroc dispose de grands atouts pour attirer les investissements japonais, en ce sens qu’il s’agit de la deuxième destination des investissements du Japon sur le continent africain.