Maroc, Jordanie, Al-Qods : la sévère sanction de Mohammed VI et Abdallah II contre la Roumanie

Les rois Abdallah II et Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI et son homologue de la Jordanie, Abdallah II ont infligé une lourde sanction à l Roumanie. Et pour quelles raisons ?

Le Maroc n’a pas été tendre avec la Roumanie. En effet, le roi Mohammed VI a donné des instructions pour que la visite au royaume du président du Sénat de la Roumanie, programmée du 27 au 31 mars, soit annulée. Le royaume justifie sa position par la décision de la Roumanie d’installer son ambassade en Israël à Jérusalem, au lieu de Tel-Aviv.

Quelques jours avant le Maroc, la Jordanie avait pris une décision similaire à celle du royaume de rompre avec la Roumanie, en guise de sanction. Pour protester contre les propos tenus par la Première ministre roumaine, Viorica Dăncilă, depuis Washington, au sujet de la décision de son pays de déplacer son ambassade, le roi Abdallah II de Jordanie a pour sa part annulé une visite en Roumanie, initialement prévue lundi. Pis, des élus jordaniens ont réclamé l’annulation pure et simple du contrat gazier avec Israël.

La Première ministre roumaine, Viorica Dăncilă a décidé de suivre l’exemple des Etats-Unis d’Amérique, avec l’annonce de la décision prise de transférer l’ambassade de Roumanie en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.