Maroc, Heurts à Al Hoceïma : Nasser Zefzafi incarcéré


Lecture 1 min.
arton58635

Au Maroc, alors que deux autres meneurs de la contestation à Al Hoceïma ont été arrêtés lundi, le porte-parole du mouvement, Nasser Zefzafi, vient d’être incarcéré à Casablanca.

Le porte-parole du mouvement de contestation à Al Hoceïma au Maroc, Nasser Zefzafi, a été incarcéré à Casablanca, dans la nuit de lundi à mardi 6 juin 2017. Toujours lundi, deux autres meneurs du mouvement ont été interpellés.

C’est en pleine nuit que Nasser Zefzafi a comparu devant le parquet de la Cour d’appel de Casablanca. Au cours de cette audience préliminaire, le porte-parole du mouvement a été interrogé sur les motifs d’inculpation retenus contre lui, notamment « velléités séparatistes » et « incitation à la haine envers les symboles de l’Etat ».

L’accusé a, selon un des avocats, réfuté toutes ces accusations, insistant sur l’aspect pacifique et social des revendications des manifestants d’Al Hoceïma. A l’issue de l’audience, l’activiste a été placé en détention provisoire, de même que six autres militants du mouvement.

Le lundi 5 juin 2017 au soir n’a pas fait exception à la règle au Maroc. En effet, des manifestants sont descendus dans les rues pour réclamer la libération des leaders de la contestation qui enfle dans ce pays d’Afrique du Nord.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter