Maroc : elle demande le divorce, son violeur la défigure au rasoir

Une Marocaine a été contrainte d’épouser un homme qui l’avait violée à l’âge de 16 ans. Souhaitant demander le divorce, elle a été défigurée par le mari qui l’a agressée avec une lame de rasoir.

C’est la presse marocaine qui en a fait l’écho. Une Marocaine de 16 ans avait été contrainte d’épouser un homme qui l’avait violée. Souhaitant demander le divorce un an plus tard, elle a été défigurée par le mari qui l’a agressée avec une lame de rasoir.

Mariée à l’âge de 16 ans l’année dernière, la jeune Marocaine, Khaoula, a aujourd’hui 17 ans. Elle s’est retrouvée à l’hôpital. Son crime a été d’avoir demandé le divorce. Elle voulait se séparer de celui qu l’avait violée il y a un an de cela. Sauf que de cette volonté de séparation, elle en a récolté 50 coups se lame de rasoir sur la figure. La presse marocaine indique que l’agresseur a juré à la fille que personne ne l’épousera après lui.

Un médecin de l’hôpital Ibn Tofail de Marrakech où la victime a été hospitalisée a confirmé les cinquante coups de rasoir reçus au visage et une vingtaine sur ses mains et ses bras. La fille s’en est sortie avec plus de cinquante points de sutures