Maroc : du gaz et de l’or noir près de Talsint

Le souverain chérifien annonçait à ses sujets, dimanche soir, la découverte d’importantes ressources de pétrole et de gaz dans la région de Talsint (sud-est).

 » Nous nous réjouissons…, de t’annoncer, cher peuple, la bonne nouvelle de la découverte du pétrole et du gaz, de bonne qualité et en quantités abondantes, dans la région de Talsint dans les provinces de l’Oriental qui nous sont si chères.  »

C’est ce que le peuple marocain retiendra, en autres, du discours prononcé par Mohammed VI à l’occasion de la  » Révolution du roi et du peuple « . C’est tout ce que l’on saura car aucune estimation des quantités concernées n’a été divulguée. Contactées par Afrik, les sources informées se sont déclarées incapables d’en dire plus.

Cette découverte est capitale et le roi le soulignait en affirmant que le pétrole et le gaz sont un moyen d’assurer  » le décollage économique et le développement « .

Le mérite en revient à la société américaine Skidmore dont la filiale marocaine est Lone Star. Un journaliste pétrolier, affirmait néanmoins dans Libération, qu’il y aurait plus de pétrole dans l’off-shore atlantique qu’à Talsint.

En finir avec la dépendance énergétique

Le Maroc est importateur net de pétrole et la consommation locale par an s’élève à 7 ou 8 millions de tonnes. Soit une consommation par tête et par an d’environ 0,34 tonnes. Ce qui est très faible comparée à celle de la France, des Etats Unis ou du Japon.  » La production marocaine ne s’élève qu’à 10000tonnes par an et repose sur des puits en voie de tarissement « , affirme une source bien informée du ministère de l’Energie et des Mines

Ces nouveaux gisements de pétrole et de gaz pourraient permettre de rompre avec la dépendance énergétique du pays. Le surplus pourra même être exporté.

Notons que le Maroc s’est déjà attelé à la diversification de ses ressources énergétiques. Démarche traduite par la mise en route depuis la mi-août d’une centrale éolienne au Nord du Maroc dans les environs de Tétouan, d’une puissance d’environ 50MW. L’expérience devrait être reconduite dans d’autres régions du pays, notamment dans le Sud.