Maroc : démantèlement d’une cellule terroriste « s’apprêtant à agir »

Au Maroc, neuf membres d’un réseau terroriste lié à l’organisation Etat islamique ont été arrêtés dans plusieurs villes du royaume.

Le ministre marocain de l’Intérieur a affirmé, ce vendredi 11 décembre 2015, avoir démantel,é dans plusieurs villes du royaume, dont Kénitra au nord-ouest, une cellule terroriste liée à l’organisation Etat islamique « s’apprêtant à commettre des attentats dans le royaume ». *

Les autorités marocaines ont précisé que neuf membres de ce réseau ont été arrêtés dans plusieurs villes du Maroc, dont Kénitra, à une trentaine de kilomètres au nord de Rabat, la capitale. Ils étaient à « un stade avancé dans la préparation d’attentats » et des armes ont été saisies. Les personnes interpellées « entretenaient des liens avec des djihadistes marocains combattant dans les rangs de Daech en Syrie et en Libye », précise le ministère qui ajoute que « les suspects ont révélé avoir reçu des instructions de Daech pour viser des installations et sites sensibles en utilisant des explosifs ».

Ces dernières semaines, les autorités marocaines ont multiplié les démantèlements de cellules liées à l’Etat islamique et l’arrestation de recruteurs présumés pour le compte de cette organisation. Un rapport publié mardi par l’institut spécialisé dans le renseignement Soufan Group, révèle que le nombre de djihadistes présents en Syrie et en Irak a plus que doublé en un an et demi, pour atteindre au moins 27 000. Parmi eux figurent 8 000 personnes seraient originaires du Maghreb, dont 6 000 de Tunisie.