Maroc : Casablanca et Rabat battent de nouveaux records

Les villes de Casablanca et Rabat, au Maroc, ont battu de nouveaux records s’agissant de la contamination à la maladie du Coronavirus, durant ces dernières 24 heures.

Le royaume du Maroc a enregistré 2 470 nouveaux cas de Coronavirus durant ces dernières 24 heures, portant le total des personnes infectées par la maladie, depuis le début de l’épidémie dans le royaume à 123 653 cas.

L’analyse faite des chiffres obtenus durant les dernières 24 heures montre que le Maroc a enregistré sa plus forte augmentation de cas dans la région de Casablanca-Settat avec 1 303 nouvelles infections dont 1 031 nouveaux cas dans la seule ville de Casablanca.

En deuxième position, et ce, depuis plusieurs jours d’affilée, relève Hespress, la région de Rabat-Salé-Kenitra affiche un total de 232 nouvelles infections dont 102 à Skhirat-Témara, 45 à Kénitra, 30 à Khemisset, 21 à Rabat, 18 à Salé, 11 à Sidi Slimane et 5 cas à Sidi Kacem. Une véritable explosion de la maladie dans ces deux régions.

Les autorités marocaines pointent du doigt le non-respect des mesures préventives, dans ces deux régions, comme étant à l’origine de cette hausse vertigineuse des contaminations. Ce comportement, combiné à une certaine liberté arrachée par les Marocains durant la fête du mouton (Aid El Adha), serait la goutte de trop, ayant entraîné ce qui apparaît comme une catastrophe sanitaire.

Pourtant, dès le début de la pandémie, le Maroc avait très tôt pris les devants, en anticipant sur certaines mesures, notamment des dispositions prises sur instructions royales de produire des masques, en quantité et en qualité, dans le but de protéger les citoyens. Ses besoins en matériels couverts, le Maroc avait même commencé à doter ses voisins africains d’outils pour se préserver.

Mais c’était sans compter avec des clusters, qui ont vu le jour, au moment même où le royaume pensait s’être débarrassé du Coronavirus. Aujourd’hui, en termes de cas, le Maroc est le plus infecté en Afrique du Nord, et se positionne en deuxième place sur le Continent, derrière l’Afrique du Sud.