Maria Mutola, Roger Milla et Lamine Diack au Panthéon du sport africain

La spécialiste africaine et mondiale du 800 mètres, la Mozambicaine Maria Mutola, l’ex-footballeur camerounais Roger Milla et l’administrateur sportif sénégalais Lamine Diack ont été intronisés au Panthéon de la Gloire du sport africain.

Au faîte de sa carrière, Mutola, surnommée « l’express de Maputo », a plané sur sa distance de prédilection sur laquelle elle a remporté plusieurs championnats du monde avant d’obtenir une médaille d’or aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000.

Elle s’est également imposée aux Jeux du Commonwealth, où elle a remporté la médaille d’or à Kuala Lumpur en 1988, à Manchester en 2002 et à Melbourne en 2006.

Roger Milla, « l’ambassadeur du football camerounais », a fait la gloire de son pays, en conduisant les Lions Indomptables du Cameroun aux quarts de finale de la Coupe du Monde de la FIFA de 1990 en Italie.

L’ancien ministre sénégalais et président de la Fédération internationale des associations d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack, a également été désigné meilleur dirigeant sportif de l’Afrique.

La cérémonie d’intronisation prévue le 20 décembre à Bamako, la capitale malienne, est organisée par le Comité national olympique du Mali et Jappo SA, une agence de promotion du sport et d’évènementiel basé au Sénégal.

La cérémonie, qui se tiendra à l’Hôtel Redison de Bamako, va permettre à Jappo de décerner des diplômes d’honneur à des Africains qui ont consacré leurs vies au développement du sport sur le continent.

La cérémonie d’intronisation au Panthéon de la Gloire du sport africain a été initiée par Jappo en février 2007 pour accompagner la Convention internationale du sport en Afrique (CISA).

Jappo va également remettre le 20 décembre des trophées aux deux comités olympiques nationaux qui ont jusqu’ici accueilli les éditions passées de la CISA — le Sénégal et le Nigeria.

L’Association des comités olympiques nationaux d’Afrique recevra également un trophée en reconnaissance de soutien à la CISA et Jappo.

Les lauréats ont été désignés lors de la dernière réunion de la CISA dans la capitale fédérale nigériane, Abuja, en février.

Palmarès 2008: Panthéon de la Gloire du sport africain

Athlète féminin: Maria Mutola (Mozambique) Athlète masculin: S.E. Roger Milla (Cameroun) Meilleur dirigeant: Lamine Diack (Président IAAF)

JAPPO Awards:

Fair Play: A.B. Dandeh Njie (Gambie). Réalisation d’infrastructures sportives: S.E.M. Ben Ali, Président de la République de Tunisie. Actions humanitaires dans le sport: Dikembe Mutombo (RD Congo) Développement du sport en Afrique: Sam Ramsamy (Afrique du Sud).