Mandela résiste malgré une santé parfois « précaire »

Les nouvelles se succèdent et rassurent de plus en plus sur la santé du leader de la lutte anti-apartheid. La santé de Nelson Mandela, hospitalisé depuis le 8 juin dernier, est parfois précaire, mais l’ancien Président sud-africain fait preuve d’une « grande résistance », a annoncé samedi la Présidence sud-africaine.

Depuis un moment, outre la famille de Mandela, seule la Présidence sud-africaine donne des nouvelles de Nelson Mandela. On apprend que l’ancien Président sud-africain fait preuve d’une «grande résistance» à la maladie, même si son état de santé est précaire.

Déjà il y a près de deux semaines, sa fille Zindzi avait annoncé que son père était chaque jour plus alerte, plus réceptif. Quelques jours auparavant, elle faisait savoir que Mandela regardait la télé avec un casque aux oreilles avant d’annoncer que le héros de la lutte anti-apartheid pouvait même s’asseoir un moment. Ce samedi, c’est au tour de la Présidence sud-africaine de donner des nouvelles de l’ancien Président âgé de 95 ans.

« Alors que parfois, son état de santé devient précaire, les médecins indiquent que Nelson Mandela fait preuve d’une grande résistance et son état tend à se stabiliser à la suite des interventions médicales », précise un communiqué de la Présidence sud-africaine qui révèle que « les médecins continuent de travailler pour un redressement et une amélioration de l’état de santé de Mandela ».

Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid, avait été hospitalisé en urgence le 8 juin pour une infection pulmonaire. Cette maladie serait la conséquence de complications pulmonaires graves liées à son incarcération pendant l’apartheid. Durant cette dernière hospitalisation, la mort imminente de Nelson Mandela avait été annoncée par moments. Sauf qu’à ce jour, le combattant de l’ANC fait face à la mort qu’il compte vaincre.