Mali : un banquier nommé Premier ministre

Le Mali a désormais un Premier ministre. En effet, le Président malien Ibrahim Boubacar Keita a nommé, ce jeudi, Oumar Tatam Ly à la tête du gouvernement. Un inconnu de la scène politique malienne.

Le nouveau Président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a nommé jeudi comme Premier ministre Oumar Tatam Ly, un banquier de 49 ans, selon un décret officiel pris au lendemain de son investiture. Le nouveau Premier ministre n’est issu d’aucun parti politique malien, il est totalement inconnu de la scène politique.

Inconnu de la scène politique

Oumar Tatam Ly, né le 28 novembre 1963 à Paris, est agrégé d’histoire et diplômé en économie. Il était en poste à la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), institut d’émission monétaire des huit pays qui ont comme monnaie le franc CFA. Formé en France, Oumar Tatam Ly a travaillé notamment à la Banque mondiale à la fin de ses études, puis à la Présidence de 1992 à 1994, durant le mandat d’Alpha Oumar Konaré, d’abord comme chargé de mission, ensuite comme conseiller, pour enfin terminer au Bureau d’analyse et de prospective. Il a intégré la BCEAO en 1994, où il a gravi les échelons jusqu’à devenir directeur de cette banque pour le Mali, à la fin de l’année 2008, basé à Bamako, puis conseiller spécial du gouverneur, poste basé à Dakar.

Il a participé à l’élaboration du volet économique du programme du candidat Ibrahim Boubacar Keita, qui a brigué la présidence pour le compte du Rassemblement pour le Mali. Il n’a donc jamais eu à assumer de responsabilité ministérielle au Mali, sa nomination peut paraître comme une volonté de changement, c’est en tout cas le souhait d’IBK.

Le nouveau Premier ministre devrait entamer dans les prochaines heures des consultations pour former son gouvernement. Cette nomination ainsi que l’investiture d’IBK tourne la page de 18 mois de crise politico-militaire ayant divisé et meurtri le Mali.