Mali : Tiébilé Dramé reconnaît finalement IBK comme Président

Tiébilé Dramé

Tiébilé Dramé, ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a officiellement reconnu Ibrahim Boubacar Keita comme président de la République du Mali.

Occupant depuis le 5 mai 2019 le poste de ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale en République du Mali, Tiébilé Dramé était présent cette semaine sur l’émission « Grand Dialogue » de Studio Tamani. Cette dernière portait sur le thème « Quel bilan pour les 4 mois de monsieur Tiébilé Dramé à la tête de la diplomatie malienne ? « . Suite à la question d’un auditeur, le chef de la diplomatie malienne a affirmé reconnaître Ibrahim Boubacar Keita comme Président du Mali.

Il a ajouté que cette affirmation n’avait rien à voir avec sa nomination au sein du gouvernement du docteur Boubou Cissé. En effet, l’homme politique de 64 ans avait rencontré le Président IBK en février et mars 2019. Ladite rencontre avait eu lieu à la présidence de la République plutôt qu’au domicile privé d’Ibrahim Boubacar Keita. Ce qui pour lui, constituait déjà une reconnaissance de la victoire de l’actuel Président malien.

Un statut d’opposant assumé

Les déclarations de Tiébilé Dramé tranchent toutefois avec ses prises de position antérieures. En effet, l’historien s’était fermement opposé à la victoire d’IBK suite à l’élection présidentielle de 2018. D’ailleurs, sa présence au sein du gouvernement ne l’empêche pas de se réclamer de l’opposition. En effet, répondant au journaliste chargé d’animer l’émission, le gendre de l’ex-Président alpha Oumar Konaré n’a pas hésité à assumer son statut d’opposant : « Bien sûr que nous sommes de l’opposition ». Afin de justifier cette position pour le moins paradoxale, le ministre a présenté la chose comme étant une concession découlant de circonstances particulières.