Mali : prise d’otages à l’hôtel Sévaré, déjà 7 morts

Alors que le bilan initial, était d’un mort, l’attaque en cours dans l’hôtel Sévaré, dans le centre du Mali, a fait en tout sept morts. Le bilan pourrait bien s’alourdir.

La prise d’otages à l’hôtel Sévaré dans le centre du Mali se poursuit. Au moins sept personnes, dont deux militaires, ont été tuées dans l’attaque de l’établissement hôtelier situé dans le centre du Mali, où séjournent de nombreux étrangers, a affirmé une source militaire malienne, évoquant une « prise d’otages » toujours en cours en début d’après-midi. L’attaque a été menée ce vendredi matin par des hommes armés.

Face à la situation, des militaires maliens ont rapidement bouclé la zone de l’hôtel pour tenter de libérer les otages. Ils ont enregistré « deux morts et trois blessés dans leurs rangs », un homme avec une ceinture explosive « a été abattu » et, devant l’hôtel, gît le corps d’un homme à la peau blanche, affirme cette source militaire. Pour le moment il n’y a pas de dénouement, la prise d’otages est toujours en cours. Le bilan pourrait s’alourdir. Peu d’informations ont filtré étant donné que la prise d’otage est toujours en cours.

Le Mali est toujours en proie au terrorisme. Les groupes armés qui rodent dans le nord du pays ont aussi montré qu’ils étaient en mesure d’attaquer les autres régions du Mali, mais aussi Bamako. L’attaque en mars dernier d’un restaurant à Bamako, qui avait fait cinq morts, dont un Français, un Belge et deux Maliens, revendiquée par le groupe terroriste Les Signataires du sang, dirigé par l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, avait marqué les esprits.

Les derniers attentats dans le nord-Mali, qui ont fait plusieurs morts dans les rangs de l’armée malienne, préoccupent davantage les autorités. De son coté, le Président Ibrahima Boubacar Keita, qui se veut rassurant, a promis que le terrorisme au Mali sera vaincu, appelant ses concitoyens à rester unis.

Lire aussi :

 Mali : un hôtel de Sévaré attaqué, au moins un mort