Mali : les rebelles touaregs nient toute alliance avec AQMI

Le porte-parole du MNLA le Mouvement national de libération de l’Azawad, Hama Ag Sid’ahmed, dément ce mardi une alliance entre les rebelles touaregs et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Il déclare que « le cas ne pourrait pas se produire, parce qu’on sait très bien qu’entre le MNLA et l’Aqmi, il y a une distance importante, il y a des discordes et que les deux parties se méfient l’une de l’autre ». Hama Ag Sid’ahmed poursuit en indiquant que le MNLA  » n’a commis aucun acte, n’a égorgé personne et n’a tiré sur aucun militaire désarmé » en réponse aux accusations du ministre français de la coopération, Henri de Raincourt, rapporte french.news.cn. Ce mouvement de rebelles touaregs réclame l’indépendance du territoire de l’Azawad, dans la moitié nord du pays.