Mali : les leaders religieux font front contre le fondamentalisme

Les leaders religieux du Mali se sont réunis ce weekend au Centre international de conférence de Bamako à la faveur de leur premier forum national. Le thème retenu était : ensemble pour un islam authentique dans un pays apaisé et unifié. En organisant une telle rencontre, le groupement des leaders religieux du Mali veut ainsi se démarquer du fondamentalisme religieux qui sévit actuellement dans le nord du pays.

(De notre correspondant)

Il y avait du beau monde ce week-end au Centre international de conférence de Bamako. Leaders religieux, maitres coraniques, chef de partis politiques, autorités administratives, tous ont répondu massivement à l’appel du groupement des leaders religieux du Mali. Il a organisé durant deux jours son premier forum national. L’objectif de la rencontre était de prôner un islam tolérant dans un pays ou les salafistes et autres fondamentalistes règnent en maitre dans le septentrion.

Appel à l’union

Ainsi pour le célèbre prêcheur Ousmane Chérif Haidara, et non moins président du groupement des leaders spirituels du Mali, il est temps pour les religieux de se donner la main afin de sortir le Mali de cette crise. Cet appel à l’union a aussi été relayé par l’iman Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique. Younouss Touré, le premier par intérim de l’Assemblée nationale, qui représentait le président Dioncounda Traoré, lui a emboité le pas. Cela en appelant à la solidarité entre tous les musulmans du Mali.

Les thématiques abordées au cours de cette rencontre sont entre autres la problématique de la prêche et l’appel islamique dans l’espace médiatique. Il a été aussi question de paix, de stabilité et de l’intégrité territoriale du Mali. Ce forum de deux jours qui a avait pour thème : « Ensemble pour un islam authentique dans un pays apaisé et unifié », a enregistré la participation des délégués venus de l’ensemble des régions du pays, de Kayes à Kidal.